Femme coquine
Publié le 5 Juin 2017 à 15h49 - 99 clics

Mon ex copine de 18 ans se montre complètement nue !

Vous cherchez un site pour publier les photos sexy de votre ex copine nuepour vous venger? Où vous aimez seulement faire des photos nues et les partager?
Si c'est votre cas, internet est un moyen rapide et efficace pour ce faire, mais avant de publier vos photos, vous devez savoir comment réussir des photos érotiques sans passer par des photographes professionnels?

Comment bien réussir ses photos érotiques?

Que les photos soient prises par votre smartphone ou par un appareil photo, vous devez d'abord suivre ses quelques conseils pour une bonne réussite.

D'abord, booster vos côtés érotiques: appliquez des maquillages qui font ressortir la beauté de votre visage,de vos lèvres,vos yeux, vos ongles. Puis, faites en sorte que vos cheveux augmentent un peu de volume et mettez un tout petit peu de désordre. Ce serait très sexy avec vos maquillages provocants.Et le plus important, débarrassez-vous des poils qui peuvent nuirent à votre photo. Les photos nues et sans poils ont tendance à donner des éxcitations immédiates surtout si vous laissez exprimer votre visage, soyez tentante, allumeuse, excitée ou jouez à la fausse timide.

Pensez également à mettre des petits accessoires pour vous donner encore plus de charme et de féminité comme un chapeau,un joli collier, lunettes tendances, des chaussures à talons. Enlevez tous les objets autour de vous que vous ne voulez pas que ça se voit sur la photo. Et que l'endroit soit bien lumineux et propre.
Pour finalisez, trouvez les meilleures poses qui vont provoquées chez les visiteurs un appetit sexuel et n'hésitez pas à retoucher les imperfections.

Dorénavant, vous savez comment faire pour avoir des belles photos sexy. Plus rien ne vous empêche de les publier? Des sites spécialisés et gratuits sont omniprésents sur notre très cher ami internet pour partager et visionner des photos nues. Vous pouvez même télecharger des vidéos porno si ça vous tentent.

Laissez votre commentaire à propos de cet article